Music

mercredi 5 juin 2013

Fascisme, mort..le prix à payer

Bonsoir à tous,

Ce soir je me prépare psychologiquement à me faire "traiter" de tout les noms, je suis simplement lucide et je penses que les réactions à cet article risques d'être très ...vives.
Mais peut importe en fait, je pars simplement du principe que dans un pays, qui se dit libre, que dans un pays ou des gens prône cette liberté et les valeurs de la république, chacun de nous devrait être en droit de dire ce qu'il pense sans forcement avoir peur de se voir conspuer.
Quoiqu'il en soit, les commentaires sur ce blogs seront tous validé, avec une seule condition, être capable d'exposer des arguments (valables ou non, c'est une question de point de vue) et sans agressivité.
Je râle certes, mais ce sont mes tripes qui parlent. Je ne suis ni fasciste, ni homophobe, ni raciste, ni de droite ni de gauche, en fait je m'en fiche, la seule chose qui compte à mes yeux , ce sont mes convictions.
Sans doute un réflexe mégalomane ou un Ego sur dimensionné, prenez le comme vous le voulez.

Alors je me lance...
Ma reflexion de ce soir part de l'effervescence  qui enfle ce soir autour de la mort "cérébrale" d'un jeune de 19 ans, Clément.
Un jeune homme dont la vie c'est terminé tragiquement à cause d'une agression violente d'un groupe de skinheads.
Mes pensés vont à sa famille, et ...uniquement à sa famille.

Car je vois naitre depuis quelques heures une "haine" grandissante sur les réseaux sociaux, une haine qui me parait être relayé par des personnes de gauche, à première vue.
Et cette première vue semble se confirmer par un article du Parisien.fr de ce soir dont voici le lien: http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-violente-agression-gare-saint-lazare-05-06-2013-2869549.php
Ce qui me choque c'est la violence des propos de certains sur ces réseaux, mais ce qui me dérange encore plus c'est que je suis en train de me demander si, d'une part la gauche ne tenterait pas d'utiliser ce fais atroce, pour monter au créneau face à un ennemi de poids que représente le parti de Marine Lepen, très peu de temps avant les élections qui approchent et surtout pour tenter de mobiliser un maximum de personnes face aux gens qui ont voulu se dresser contre le mariage pour tous.

Qu'est ce qui peu me faire penser une chose pareil, et bien 2 choses en particulier, d'abord je ne crois pas a l'empathie naturel d'un homme politique , quelqu'il soit ; si cette chimère existait il y a longtemps que ces derniers se serraient réellement préoccupé de la misère dans nos rues (ne serait ce que cela) ; ensuite je trouves assez surprenant la vitesse à laquelle nos élus de gauche sont monté au front. Ou étaient ils lorsque cela http://www.atlantico.fr/decryptage/ces-tensions-entre-groupes-ethniques-que-france-refuse-regarder-en-face-malika-sorel-tarik-yildiz-maxime-tandonnet-guylain-chevr-697443.html c'est passé ?  Ou sont ils lorsqu'un groupe ethnique (quelqu'il soit) tabasse à mort une autre personne ?
Il me semble que le racisme existe dans chaque groupe, chaque ethnie. Mais le seul racisme qui se défende, semble t'il, qui mérite que l'on s'en intéresse, serait celui qui oppose des "blancs" face à d'autres ethnies.

Maintenant, admettons que je me trompes, et voyons la situation d'un autre point de vue. Réfléchissez, vous amis lecteurs avec réalisme.
Imaginez qu'un groupe d'une cinquantaine de maghrébin (j'utilise la un terme standard et aucunement péjoratif, mais je suis à l'avance convaincu que rien que le fait d'utiliser ce terme va en choquer plus d'un), prêts a en découdre, débarque dans une galerie commerciale, je ne sais pas moi comme par exemple a Nanterre, ou dans une gare..au Nord de paris. (c'est étrange comme cela ma rappel quelque chose), imaginez ensuite que cet événement déclenche les même réactions sur un réseau social, soit des réactions indignées taxant le gouvernement actuel de laxiste, traitant Hollande et son premier ministre d'assassins par procuration ? Voyez vous ou je veux en venir, jamais une telle chose ne se produira, jamais on ne verre de tel propos, simplement parcque que je crois que beaucoup d'entre nous ont cette âme sociale, ce petit je ne sais quoi qui nous fait dire que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil".

A cela je dis...mesdames, messieurs, promenez vous en dans les pays d'ou viennent les personnes que nous accueillons, et regardez ce que peut être le racisme à l'égard du type Européen (décadent comme ils semblent le croire)


J'ai pourtant la sensation de m'égarer de ma pensée initiale, car ce n'est pas la ou je souhaitait en venir, mais simplement à une réflexion basique face aux différentes attaques que je lis, et tenter d'avoir un autre point de vue.

Car enfin soyons réalistes, les groupes extrémistes existent depuis toujours, ils sont la , tapis dans l'ombre, et ne sortes que lorsque le moment est propice.
Et quel terrain de jeu avons nous construit pour eux. Avec nos gouvernements successifs incapables de prendre des décisions sociales qui fâchent un bon coup une partie de la population, mais qui auraient sans doute éviter à ces "démons" de sortir de leur boite.
La force des états unis, aujourd'hui, c'est que de plus en plus il ne font plus de différence entre blancs, noirs, asiatique ou arabe.
Nous en france, nous ne nous protégeons pas nous même, mais malgré tout nous sommes capable de râler, de crier haut et fort notre indignation face à une injustice qui mettrait en cause une ethnie différente, mais .....nous le faisons dans ce cas la...en silence... avec discrétion, bien sûr, il ne faudrait pas en plus être taxé de raciste.

Serions nous des poltrons ? serions nous des "faux cul"  ? (pardonnez cette expression)

Finalement, ne payons nous pas l'exacerbation de la pudibonderie de nos esprits ???
Ne payons nous pas notre volonté immense d'accueillir à bras ouverts tous ce qui se présente à nous ?
Enfin ne payons nous pas notre justice, à 2 ou 3 vitesses, qui tape plus fort sur ce qui fâches le moins la population ?
Prendre soin des électeurs potentiels, diviser pour mieux régner, voila ce que m'inspires le monde politique d'aujourd'hui, voila ce qui , pour moi, est proprement responsable et de la crise, et du malaise social que nous vivons.

Ce ne sont que mes pensées et bien sûr elles n'engagent que moi. mais vos réactions m'intéressent, car je ne le dirais jamais assez, nous sommes adultes, nous sont des Hommes, et la discussion, le dialogue nous différencie des animaux.

Toutes mes pensées a Clément et à sa famille.

Bonne soirée à tous.

Wide