Music

lundi 23 septembre 2013

La rentrée

Bonsoir à tous,

Je suis ravi de vous retrouver, enfin ; et surtout de pouvoir trouver du temps, et,  soyons honnête, un peu de courage pour écrire.
Pour cela, je dis un gros merci à Lpère Cantoche, qui, grâce à un monumental coup de pied aux fesses m'a redonné du cœur à l'ouvrage.

Alors voila, j'ai un soucis. Je suis débordé de sujets sur lesquels j'ai envie de râler, de hurler même.

Par quoi commencer ?
La politique tout d'abord, et oui quitte à reprendre, autant commencer par le plus gros morceau d'abord.
Un sujet me fait bondir en ce moment et une personne en particulier (parmi tant d'autres). J'ai en effet notre chère Madame Taubira dans le viseur, notre garde des Sceaux, une des rares personnes aujourd'hui à être capable de privilégier les repris de justice, les escrocs en leur proposant, si l'on en croit le nouveau projet de loi qu'elle a dans sa musette, un revenu type RSA. C'est pas extraordinaire ca ?
Remarquez elle avait déjà commencé pendant les vacances scolaires avec son projet de loi et qui, si l'on veut simplifier les choses, permettait aux condamnés (pour des peines allant jusqu'au 5 ans de prison ferme) de ne pas effectuer leur peine en prison.
Je ne suis qu'un citoyen lambda, et je me dis que, d'une part nos délinquants auraient bien tort de se priver puisqu'aujourd'hui on est à peu près sur de ne pas faire de prison, et que d'autre part ils risquent même d'avoir un salaire.
cf cet article : http://www.atlantico.fr/pepites/projet-loi-taubira-mesures-plus-etonnantes-846279.html

Alors qui dit salaire, dit cotisations (j'extrapole....mais pas trop), et dit, sans doute, droit à des points pour la retraite. Moi je dis BRAVO madame Taubira.
Il est vrai que dans ce cas, il n'est pas compréhensible que des patrons de bijouterie cherche à faire leur justice eux même.
D'ailleurs si je ne m'abuses, il y a plusieurs moi de cela, j'en avais parlé au court d'un de mes articles.
Quoiqu'il en soit je tires de nouveau une sonnette d'alarme sur cette façon de traiter la délinquance aujourd'hui. J'ai quelques angoisses sur notre futur, car dans une période telle que celle que nous vivons aujourd'hui, crise économique, sociale, et de confiance, qui sont les bases d'une criminalité croissante (l'histoire en est témoin), et une légèreté aussi flagrante du traitement judiciaire de ce fléau, j'ai peur que la situation ne s'envenime encore plus.
Pour ma part, et la bien sur cela n'engage que moi, moi qui suis père de 2 petites filles, je n'attendrais pas après cette justice pour agir si par malheur il leur arrivait quoique ce soit.
Quand la vie n'a plus de sens, quand on vous retire ce qu'il y a de plus cher et qu'en plus l'auteur de ces actes risque d'avoir plus de droits que vous même, et bien croyez moi, je ne laisserais pas passer.

Voila, pour Taubira c'est fait.

Maintenant parlons de notre président, et de sa pathologie : Le mensonge.

Souvenez vous il y a un peu plus d'un an, François Hollande, lors d'un face à face avec Sarkozy, faisait miroité à de nombreux Français une politique propre, sans bavures, "normal". Il faisait miroité un quinquennat à 100 % différent de celui que nous venions de vivre.

Qu'en est il aujourd'hui ?
Le constat est simple, d'abord 23 % de capital confiance auprès de Français (historique pour un président Français), une France au bord de la crise de nerf. Des Français qui ne peuvent plus gagner d'argent au grand jour sans courir le risque de se faire taxer a un niveau astronomique, et ainsi privilégier le travail au noir avec tout ce que cela engendre comme baisse de rentrés fiscales (TVA, cotisations...), une multitudes de conférences de presse avec des promesses (pause fiscale pour ne citer que cela) que son gouvernement contre dit à peine quelques jours après. J'en passe la liste est longue.
Mais ce constat n'est pas le témoignage d'un Français moyen amère, il est clairement le reflet de ce que je lis aussi sur les réseaux sociaux, de même que de l'évolution des réflexions de mes concitoyens et du changement des mentalités.

Je m'expliques.
Il y a un peu plus d'un an je constatais (vous le retrouverez au cours de mes anciens articles) une différence flagrante, d'agressivité, notamment, entre les partisans de gauche que je qualifiais (pour la plupart bien sûr) de virulent et ceux de droite, plus modérés mais aussi plus mous quant à la défense de leur convictions.
Or aujourd'hui, pour chaque fait de société et lorsque je lis les commentaires, près de 80 % des gens fustigent le gouvernement actuel.
Donc soit le réveil des muets d'il y a un an, est en train de s'opérer,  soit, et je pencherais plus volontiers pour cette option, beaucoup d'électeurs ont retourné leur veste.
J'ai envie de dire "ben alors msieurs dame, ont est plus sûr ? on se serait gouré ? y a quelque chose qui cloche ? c'est étrange non ?"
Ca m'agace, car finalement il est toujours plus facile de tirer sur l'ambulance que d'affirmer ses propres convictions.
D'ailleurs, si j'en crois les évènements récents, avec l'humoriste Jean Roucasse, qui a juste participer à un meeting du Front National, ce qui je crois en France n'est pas interdit, et qui n'a pas pu se produire dans sa propre pièce de théâtre le lendemain (ses partenaires et du coup ex amis n'ayant pas les mêmes idées politiques) ; exprimer ou avoir une idée contraire à la norme ou à la pseudo "bien pensance" collective serait un grave manquement à l'éthique culturel. Non mais de qui se moque t'on ?
Pour mémoire, beaucoup d'états totalitaire et  dictatoriaux ont la même pratique il me semble.
 Et comment nommer des gens qui prônent la différence culturelle, les différences d'oignions et qui en même temps vont preuve d'un tel sectarisme et d'une telle censure ? Expliquez moi .....

Enfin..... (dis je avec un soupir désabusé). Il y a tellement d'autres sujets dont je souhaiterais discuter avec vous, tellement de sujet sur lesquels j'ai mon opinion et qui me font rager.
Bien sûr ce ne sont que mes opinions, et vous savez tous qu'ici, chacun d'entre vous est libre d'être ou de ne pas être d'accord.

Deux règles cependant, la courtoisie et l'argumentation.
La courtoisie ..... c'est un sujet dont je vous parlerais dans mon prochain article, ou bien encore ma vision de l'éducation aujourd'hui.

Bonne journée à tous et, il n'est pas trop tard, bonne rentrée à tous.

Wide

Voici un lien vers le blog de mon ami l'père Cantoche, l'excellent ;-)

http://percantoch.blog.mongenie.com/