Music

lundi 27 mai 2013

Gros coup de gueule

Mon amis,

Ce soir je vais vous raconter une petite histoire, tout au moins le début.
Figurez vous qu'une grande entreprise de gestion des eaux me prend pour un imbécile de la plus grande espèce.

Pour que vous puissiez comprendre ce qu'il c'est passé, je vais vous faire un simple copier/coller de l'email que j'ai envoyé à la direction générale de la lyonnaise des eaux.

Madame, Monsieur, 

Depuis le 3 octobre 2012, date à laquelle nous avons reçu un courrier de la part de vos services, nous avons la sensation, mon épouse et moi même,  très désagréable d'être pris pour de parfaits imbéciles.
Le litige est le suivant, nous avons reçu un ensemble de rappel de factures, mentionnant qu'à priori , cela faisait près de 4 ans que VOS services ne nous facturaient pas l'abonnement du " tout à l'égout", (qui plus est, près d'une quinzaine de foyer autour de nous seraient dans le même cas que nous). Dont acte, le jour même ou nous recevons ce courrier, j'écris un mail à vos services (dont il y a toujours une trace puisqu'à chacun de mes appels, on me mentionne cet email), de plus j'appelle le service commercial qui doit être celui de St B....c. 
Dans ce mail je mentionne que suivant la loi, le délai de prescription est de 2 ans soit, si je reprends le terme de votre courrier qui me demande de régler cet abonnement courant mai 2012 à octobre 2009 , une légère erreur de votre part. 
Mais ce n'est là que le début d'une longue succession d'incompétences (je préfère ce terme, à celui de tentative d'escroquerie de vos services car à terme nous serions en droit de se poser la question) de vos services.

Et pour cause, car après avoir re contacté vos services, 4 fois, à cette période, qui se sont soldés par un message sur mon répondeur d'une responsable d'agence incapable de répondre elle même au téléphone, me signifiant qu'effectivement, je cite "le problème a été réglé"  (sans aucune autre précision), je m'attendais à avoir une nouvelle facture, rectifiée, que nous aurions bien sûr payée, puisqu'elle est due (je tiens à souligner d'ailleurs que nous n'avons jamais refusé de payer, mais nous refusons de payer plus que la loi vous autorise à nous demander, d'une part, et d'autre part nous refusons de payer l'incompétence totale de vos services).

Quelle erreur de notre part, car nous avons tout d'abord l'excellente surprise d'avoir une première mise en demeure de payer une facture que nous avions déjà réglé. (consommation et abonnement réglé par TIP, et pour lequel nous avons conservé une preuve de débit bancaire de votre part). Nous avons appelé , DE NOUVEAU, et a priori la question semblait réglée. 

Autre erreur de notre part, car après près de 4 mois sans nouvelles de vos services, nous recevons, très récemment (le 28 avril 2013 pour être précis) un nouveau rappel d'un montant de 411, 73 € qui ne correspond à strictement rien.

Mon épouse vous rappelle, pour avoir plus de précision, et on lui propose de nouveau (pour la Cinquième fois tout de même) de mettre un échéancier en place mais pas avant que notre facture soit éditée (tout ce que je vous dis est vérifiable sur vos enregistrements téléphonique). 
Or le 14 mai nous recevons une mise en demeure de payer (chose étrange car normalement notre facture n'est pas éditée !!!!!!!!), ma femme rappelle de nouveau et là , au surprise, plus moyen de mettre un échéancier en place, mais en plus , elle a la très mauvaise surprise de recevoir une menace de coupure d'eau par vos services. (cela dit en passant, merci d'arrêter de nous menacer et surtout de nous prendre pour des imbéciles, pour ne pas dire autre chose, car une coupure d'eau ne s'opère pas comme cela, surtout en présence d'un nourrisson dans le foyer).

Je me charge donc de téléphoner à l'agence, cette fois ci très en colère, je pense que vous le comprendrez, et là , surprise, on me dit que oui , on a bien les traces de mes appels, et de mon email, que l'on va se charger de moi, que l'on m'appelle dans la journée. (le 22 mai et j'attends toujours que votre chef d'agence d'élite qui a dû se perdre dans vos archives puisqu'il parait qu'elle est partie chercher mon dossier). 

Enfin, dernière surprise du week end, au lieu d'avoir ce fameux appel téléphonique, pour des explications (je note le courage extreme de vos chefs de service), je reçois de nouveau par courrier  une mise en demeure de régler ce même montant de 427,13 € (intérêts inclus bien évidement).

Ce message est certes un peu long, mais grâce à vos services il est devenu de lui même un vrai roman.

En conclusion, puisque nous sommes dans notre bon droit, et après avoir prévenu plusieurs fois la multitude d'interlocuteurs auquel nous avons eu à faire, je transmet ce dossier à nos services juridique, puis au tribunal de commerce de St Brieuc qui pourra aisément faire l'enquête qu'il convient pour éclaircir vos pratiques douteuses.

Très sincèrement, nous avons été de bonne fois depuis le début, ne refusant jamais de payer. Mais tenter de nous prendre pour des imbéciles, tentant de nous endormir ou de gagner du temps (c'est véritablement la sensation que vous donnez) il n'est pas exclu de prévenir les services de presse dont je suis assez proche, pour voir plus clair dans votre façon de fonctionner et de récupérer le paiement dû à vos incompétence,  et cela, a priori , coute que coute, tout en faisant l'impasse sur la loi. ( art 2272 du code civil).

Ce que nous demandons est très simple, il s'agit de nous fournir une facture, nous réclamant l'équivalent de 2 ans d'abonnements que nous vous devons. Et bien sur nous vous les payerons puisque nous vous les devons.

Quoiqu'il en soit, les juristes de notre assistance juridique saurons nous conseiller, eux , sur la marche à suivre dans ce dossier, et le TC nous permettra sans doute de mettre fin à ce "j'men foutisme " de votre part ou du moins celui de vos services.

Pour mémoire, voici les références clients à connaitre : Réf.Client : 47-145--9-01 Je pense qu'avec ce numéro vous retrouverez trace dans vos archives de notre dossier, ainsi que peut être la trace de votre chef d'agence Madame V.. L...

BIEN CORDIALEMENT 

PS : un double de ce même courrier sera transmis à votre agence par courrier recommandé ainsi qu'a l'assitance juridique (avec le dossier complet) et au Tribunal de Commerce de Saint brieuc. Croyez que je suis le premier navré d'arriver à cette extrémité.

Voila dans les grandes lignes ce contre quoi je me bats en ce moment, j'avais envie de vous faire part, a tous, amis lecteurs, du litige.

En effet, outre le fait de tirer une sonnette d'alarme sur les pratiques qui peuvent sembler douteuses de ces organismes, je trouves affligeant ces incompétences chroniques, mais pire que tout, cette incapacité qu'ont ces soit disant responsables, à prendre leur propre responsabilités, sans parler du courage qu'il ont pour Ne pas vous rappeler, et pour laisser ce genre de "besognes" pour le personnel moi qualifié ( sur le papier bien sur parce que je peux vous dire que pour temporiser une personnes en colère, il en faut des compétences).
Bref, je vous tiendrais au courant de cette nouvelle saga.

Une précision de dernière minute, mon mail a été envoyé hier , dans la nuit, et ..... je dois avoué que la direction générale a déjà , elle, répondu.... comme quoi, un bon coup de gueule de temps à autre , ça libère mais surtout, cela peut faire avancer les choses.

Mes amis , bonne soirée 

Wide