Music

jeudi 2 janvier 2014

Les Humoristes et l'évolution de la société.

Bonsoir à tous,


Voila, je me lance pour 2014, avec cette article que je souhaitais écrire depuis que l'affaire "Dieudonné" a prit autant d'ampleur.

Vous connaissez tous l'histoire et ce qui est reproché à cette humoriste, mais je penses qu'il est bon de refaire un petit point.

Dieudonné M'bala M'bala est un humoriste né en 1966. Après un tandem avec l'humoriste Elie, qui dura près de 7 années, ils décidèrent de se séparer pour suivre une carrière solo.

C'est en 2000 que les idées de Dieudonné ont commencé à déraper, il fut d'ailleurs accusé de provocations et de diffusions d'idée antisémite.

Il remet au goût du jour, plus récemment "la quenelle", sort de signe Nazi inversé qu'il veut anti sociale, mais qui sera très vite assimilé comme un signe raciste.

Je passes assez rapidement sur ces événements, car, d'une part, beaucoup d'entre vous connaissent l'histoire, et d'autre part, ce n'est pas réellement la ou je souhaites vous emmener.

Le constat que je fais est le suivant. Je trouves qu'il y a beaucoup de battage autour du cas Dieudonné.
Notamment ce désire de la part des pouvoirs publics, par l'intermédiaire du ministre de l'intérieur, Manuel Valls de vouloir purement et simplement interdire que cet artiste puisse se produire.

Entendons nous bien, je n'approuves pas certains propos abjectes de ce dernier, mais je dis ceci : il n'est pas le seul a l'avoir fait, et ne sera pas le dernier.

Seulement voila, le contexte a totalement changé depuis ces 25 dernières années.
Internet, les médias et les réseaux sociaux aident à propager une parole, un fait, ou une idéologie politique.

Imaginez 10 secondes ce qu'un dictateur comme Hitler, aurait pût faire, en son temps, avec un puissance médiatique telle que celle que nous possédons aujourd'hui .....

le soucis étant qu'une simple vidéo de Dieudonné, posté sur Youtube, est maintenant visionné plus de 2 millions de fois. Il y a donc une vitalité énorme de ces propos, et de plus, et c'est une mode depuis quelques temps, cela permet aux "excités" les plus virulents de déverser au travers de commentaires, une sorte de haine, de diatribe immonde et surtout, dans la plupart des cas, non fondée et sans arguments.

Maintenant jouons ensemble un instant. Je vais vous citer quelques phrases, qui à première vue, pourraient largement sortir d'un texte de Dieudonné.

On ne m’ôtera pas de l’idée que, pendant la dernière guerre mondiale de nombreux Juifs ont eu une attitude carrément hostile à l’égard du régime nazi"

Et bien cette phrase est de Pierre Desproge, humoriste aimé et adulé par nombre de Français encore aujourd'hui. 
Ne pensez vous pas que si cette phrase avait été cité aujourd'hui, le MRAP aurait déjà intenté un procès ? 

Voici une autre citation : "En plus du statut de martyr que vous aurez tous, même les stagiaires, vous aurez le droit à 1000 vierges par personnes, et attention, il n'y aura pas d'acompte. Vous dites que vous êtes la fine équipe du onze, y a tout un tas de bras cassés la haut, vous serez pas les seuls."
Il s'agit la de Dieudonné, qui se moque ouvertement des intégristes, terroristes, du 11 septembre, les faisant même passer pour des homo. 



D'ailleurs dans ce sketch, toutes les religions, à la fin, en prennent pour leur grade, et ce qui est amusant à voir, et surtout à lire, ce sont les commentaires, au fil du temps. Car quand sketch est sorti, il a susciter beaucoup moins de réflexions violentes qu'aujourd'hui, il a fait rire énormément de personnes.


Autre sujet d'actualité, le sexisme. 
De nos jours, beaucoup de femmes se battent et à juste titre d'ailleurs, pour une équité de plus en plus forte, entre hommes et femmes. 
Équité des salaires, des responsabilités, des taches ménagères, de l'éducation, et j'en passe.

Bien sur, comme dans chaque combats, nous voyons aussi des dérives, ou lorsque la moindre phrase est dite de travers envers une femme, certaine d'entre elles, (telle que le groupe des FEMEN) se manifestent, simulant un avortement dans une église, et urinant devant un l'autel du prêtre.

Mais si je reviens à mes humoristes, souvenez vous qu'il y a plusieurs années, les réflexions de nos humoristes étaient d'une violence rare envers les femmes. Or à l'époque, nous savions qu'il s'agissait la d'humour. 

Prenez cette phrase : "Plus je connais les hommes, plus j’aime mon chien. Plus je connais les femmes, moins j’aime ma chienne".

Imaginez maintenant le buzz que cela ferais, de nos jours, sur les réseaux si elle avait été dite non pas lors d'un spectacle mais sur twitter. 

Il s'agit pourtant d'un sketch de Desproges, la aussi, mais celui ci avait simplement lâché cette réflexion sur un réseau social, il est à parier fortement que la foudre du public se serait abattu sur lui.



Vous ne me croyez pas, et que pensez de celle ci : 
"Les femmes c'est charmant, mais les chiens c'est tellement plus fidèles"

Qui croyez vous qui est dit cela? une ordure? un être infâme ? et bien non, du moins il ne me semble pas de Sacha Guitry soit détesté à ce point.

Une autre ? 
"Qu'y a t'il de pire qu'une femme ? deux femmes" .....de .... Jean Cocteau, un des écrivain le plus aimé des femmes par ailleurs.

Et il y en a d'autres bien sur. 
L'amour, c'est un sport. Surtout s'il y en a un des deux qui veut pas.
De .. Jean Yann.

Jean Yann qui était connu pour ne pas mâcher ses mots, mais qui de mémoire, n'a jamais été censuré, ni pour ses idées, ni pour ce qu'il disait.

Bref, les exemples sont multiples et je suis persuadé qu'il y a la matière à écrire un livre, si le coeur vous en dit, moi, malheureusement je n'en suis pas capable.

En conclusion, je dirais, un peu comme Desproges qu"on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde", d'une part, mais aussi que nous avons de plus en plus tendance à perdre notre humour, sous couvert d'une sorte de bien-pensante.

Il ne faut surtout pas choquer, et ménager la susceptibilité de chacun.
Le propre d'un humoriste est d'avoir son public, il n'y a rien qui l'oblige a plaire à tout le monde, et malheureusement j'ai la sensation que c'est ce qu'il faudrait. 

Prenez un humoriste, très corrosif, tel que Stéphane Guillon, qui, je trouves, se fait trop discret aujourd'hui. Cet homme avait bien sur un humour très froid, très noir, et sans trop "réaliste", il a été gentiment remercié sous le règne Sarkozy, pour cause de prises de postions et d'abus de ....(trouvez le mot qui manque, je ne vois pas pour ma part) .



Ce que je constate, c'est que d'ici une dizaine d'années, nous risquons de tomber dans une sorte de dictature culturelle. Une société ou il ne sera plus permis, justement, de rire de tout, mais surtout, avec tout le monde.

Je tenterais dans un avenir proche de faire des articles vidéo, car je souffre d'un manque cruel de culture et de connaissance littéraire pour me permettre de vous faire partager la totalité de ce que j'ai dans le crâne.

J'aimerais tant pouvoir aborder un sujet sans rien omettre, mais malheureusement, il manque, dans mes écris, une grande part de ce que je penses et des réflexions que je peux avoir sur un sujet bien précis tel que celui que j'aborde avec vous ce soir.

Par exemple, un humoriste peut il changer de ligne avec le temps ? un humoriste d'aujourd'hui a t'il les mêmes buts qu'un humoriste d'hier ? Pourquoi tel ou tel humoriste nous fait plus réagir qu'un autre ? Peut on exister dans le temps sans choquer ? 
Quoiqu'il en soit, si cet article vous fait réagir, n'hésitez pas à mettre un commentaire sur ce blog


Bonne soirée à tous.

Wide